Et si on parlait idées ?

par Laurent Joffrin |  publié le 15/01/2024

Le « Lab de la social-démocratie » publie le résultat de ses travaux, sous la forme d’un livre programmatique, Le Pouvoir d’Agir. Loin des invectives et des punchlines, un peu de réflexion de fond.

On dit que la gauche réformiste n’a plus d’idées, que la social-démocratie a épuisé son projet, que le socialisme est une idée du 20ème siècle et ses partisans des témoins d’un temps révolu. Ceux qui croient à ces sornettes doivent se reporter au programme que le Lab de la social-démocratie, association de la gauche du réel, vient de publier sous la forme d’un petit livre intitulé Le Pouvoir d’Agir (1). Ils y trouveront, non des tweets expéditifs, des punchlines de plateau, ou des éructations populistes, mais, sous la plume de Patrick Vieu, expert et intellectuel qui s’est appuyé sur une ribambelle de groupes de travail, une réflexion exigeante, renouvelée qui donne sur les défis de notre siècle des réponses élaborées et constructives.

Idée principale : la social-démocratie doit transformer son logiciel. Par le passé, en répartissant mieux les fruits de la croissance, en développant l’État-providence, en étendant les droits des travailleurs, en poussant à une Europe unie, elle a fait accomplir à l’humanité des progrès considérables. Mais aujourd’hui le productivisme est obsolète, la planète est menacée par une croissance qui dérègle le climat, épuise les ressources et obère l’avenir des générations futures ; l’État-providence peine à humaniser une société fracturée et individualisée, les fractures sociales se creusent sous l’effet d’une économie du laissez-faire, la démocratie déçoit une grande partie des classes populaires.

Il faut donc repenser le rapport de l’économie et de la nature, maîtriser le progrès scientifique et technique, reprendre le contrôle d’un capitalisme financier que le moment libéral a livré à lui-même et démocratiser une Vème République aux structures monarchiques. Tel est l’objectif de ce travail collectif qui aborde de front toutes les questions, y compris celles qui embarrassent si souvent la gauche, comme l’immigration ou la montée des conflits guerriers, et qui ouvre à la gauche de la raison et de l’action des perspectives nouvelles.

LeJournal.info publiera en exclusivité, tout au long de la semaine, les éléments essentiels de ce texte qui vise à animer le débat à gauche, au-delà des simples considérations de personnes ou de stratégie. Loin de la gauche des invectives, voici la gauche des idées…

(1) Le Pouvoir d’Agir – VA Éditions.