Le parcours existentiel de Ron Mueck

publié le 21/10/2023

Fondation Cartier pour l’Art Contemporain, Paris, jusqu’au 5 novembre 2023

D.R

Tout commence par l’installation « Mass », réalisée en 2017 pour la National Gallery of Victoria de Melbourne. Celle-ci est présentée pour la fois à la Fondation Cartier avec une centaine de crânes géants. Tout simplement spectaculaire. Son style hyperréaliste, fascinant, dérange, face à un nouveau-né, encore déformé, cordon ombilical apparent. Monumental dans tous les sens du terme: « A girl », 2006.

Ron Mueck à la Fondation Cartier pour l’Art Contemporain, Paris, jusqu’au 5 novembre 2023

Ron Mueck aime jouer avec l’ambiguïté, le refus des conventions, de l’idéalisme, mû par la volonté de décrire la réalité concrète. Comme ce minuscule enfant à peine né fixé au mur comme une figure christique (« Baby », 2020). Sans oublier le célèbre « Man on the boat » (2002), homme d’âge mûr sculpté à la proue d’une barque de pêcheur. Ou ce groupe d’hommes,, version petit format tuant un cochon, faite de terre glaise, œuvre non terminée.  Enfin, les « Three dogs », immenses, dans une pièce sombre, qui nous regardent avec dédain. À ne pas rater.

/home/pierre/public_html/wp-content/themes/ljinfo/single.php on line 192
https://lejournal.info/article/le-parcours-existentiel-de-ron-mueck/">

Warning: Attempt to read property "ID" on bool in /home/pierre/public_html/wp-content/themes/ljinfo/single.php on line 197

Warning: Attempt to read property "ID" on bool in /home/pierre/public_html/wp-content/themes/ljinfo/single.php on line 198


Warning: Attempt to read property "ID" on bool in /home/pierre/public_html/wp-content/themes/ljinfo/single.php on line 209
Le parcours existentiel de Ron Mueck


Warning: Attempt to read property "ID" on bool in /home/pierre/public_html/wp-content/themes/ljinfo/single.php on line 210