Livres de l’été: Le bâtard de Nazareth

par Jérôme Clément |  publié le 23/07/2023

Quel culot ! Metin Arditi nous raconte une autre histoire de la vie de Jésus. Une interprétation  audacieuse, dérageante, étonnante

D.R

Metin Arditi nous a habitués à traiter les sujets les plus divers, dans ses essais et romans se situant en Méditerranée ou en Suisse , pays où habite ce turc d’origine écrivant en français. Il jongle avec les époques, les personnages, les sujets et son autobiographie , dans une œuvre foisonnante.

Cette fois-ci il nous raconte l’histoire de Jésus.

Dans un court roman, il écrit l’histoire de ce juif dont la mère a été violée par un soldat romain, et qui porte l’humiliation d’être un bâtard. Il en retire un désir de revanche, de rébellion et de justice qui le conduit à s’opposer aux règles de sa société et en particulier à l’hypocrisie, l’injustice, et la corruption.

Les principaux épisodes de la vie de Jésus apparaissent comme autant de faits divers rationnels dus autant à la conviction  tenace de son héros qu’à la superstition ou crédulité de ceux à qui il s’adresse.

Ce bâtard obstiné et blessé défie les grands religieux  autant que les occupants romains , prenant la défense des pauvres et des opprimés.

Mais c’est un de ses disciples, Judas, qui comprend tout le parti qu’il peut tirer de la crucifixion de son mentor en créant une nouvelle secte, qui sait une nouvelle religion !

On le voit, le propos est audacieux, presque provocateur. Mais le livre se lit d’une traite et nous fait voir d’une plume rapide et enlevée les origines du christianisme d’un œil surpris et passionné.

Auteur : Metin Arditi

Nombre de pages : 198

Se procurer le livre