Ouganda : à mort les homos!

publié le 04/06/2023

Adoptée par le parlement ougandais, une loi intitulée « Loi anti-homosexualité 2023 » prévoit la peine de mort pour les actes homosexuels « aggravés »

Mouvement LGBT en Ouganda -Photo ISAAC KASAMANI / AFP

Le texte stipule que quiconque – individu, organisation, association – se met à promouvoir sciemment l’homosexualité pourra écoper d’une peine maximale de 20 ans de prison. Il prévoit également la mise en place de thérapies de conversion obligatoires.

Chaque citoyen est encouragé à dénoncer toute personne soupçonnée ou présumée homosexuelle et les députés ougandais ont maintenu la disposition qui qualifie l’ »homosexualité aggravée » – en clair, les récidivistes – de crime capital, donc passible de la peine de mort.

La communauté internationale, par la voix du chef du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme Volker Türk, a dénoncé un “texte discriminatoire, probablement le pire au monde dans son genre” qui “ouvre la voie à des violations systématiques des droits des personnes LGBT”.

/home/pierre/public_html/wp-content/themes/ljinfo/single.php on line 192
https://lejournal.info/article/ouganda-a-mort-les-homos/">

Warning: Attempt to read property "ID" on bool in /home/pierre/public_html/wp-content/themes/ljinfo/single.php on line 197

Warning: Attempt to read property "ID" on bool in /home/pierre/public_html/wp-content/themes/ljinfo/single.php on line 198


Warning: Attempt to read property "ID" on bool in /home/pierre/public_html/wp-content/themes/ljinfo/single.php on line 209
Ouganda : à mort les homos!


Warning: Attempt to read property "ID" on bool in /home/pierre/public_html/wp-content/themes/ljinfo/single.php on line 210