Passe ton bac d’abord !

par Bernard Attali |  publié le 30/12/2023

Avec L’obligation, Jean-Paul de Gaudemar, spécialiste de l’Éducation Nationale et l’un de nos éditorialistes, nous offre un roman à clefs qui nous pose une question simple mais infinie : qu’est-ce que s’instruire ?

Imaginez. Un président impulsif et volontaire, frappé d’une illumination, soudain convaincu que le pays qui atteindra le plus haut niveau d’éducation obtiendra de fait le plus haut niveau de prospérité. Et le voilà qui décide, tel Jupiter, que le baccalauréat sera désormais… obligatoire pour tous.

Le roman de Jean-Paul de Gaudemard part de cette idée originale et la déroule jusqu’à ses conséquences les plus extrêmes. On assiste alors au ballet des ministres, conseillers politiques et courtisans qui en débattent, aux réunions des experts qui s’écharpent, aux inévitables arguties juridiques qui sont nombreuses, aux discussions syndicales qui sont évidemment difficiles, hésitations des uns et à l’ambition des autres.

L’auteur en profite pour décrire les forces et faiblesses du système éducatif français et dépeindre les coulisses du pouvoir quand il s’agit de faire passer une grande réforme. Sans parler de la réaction du pays que je me garderais bien de dévoiler ici.

Ce livre est écrit par un spécialiste de l’éducation, ancien recteur, universitaire et haut fonctionnaire, qui fut à la tête de grandes institutions comme l’aménagement du territoire, la Francophonie et, évidemment, de l’Éducation Nationale. Après avoir publié plusieurs ouvrages de spécialiste, Jean-Paul de Gaudemar a désormais choisi le mode romanesque, accompagné par les Éditions l’Harmatan.

À  La maison peinte  (2021), qui raconte le combat de militants, d’ouvriers et d’immigrés qui partagent les mêmes valeurs, a succédé Francophonie meurtrie, (2022) dans lequel d’éminentes personnalités africaines francophones sont assassinées par un mystérieux commando nostalgique de la Françafrique.

Son expérience professionnelle alliée à la maitrise de l’écriture du roman lui permet donc de nous offrir « L’obligation », écrit d’une plume alerte et qui nous plonge dans la complexité et l’importance d’un univers dont il connait intimement grandeurs et misères. Il y a derrière le récit de Jean-Paul de Gaudemar une réflexion très actuelle sur les inégalités et la méritocratie dans notre société. Il fait ici la preuve qu’une histoire bien racontée est plus efficace qu’une démonstration lourdement détaillée.

Et il réussit, en partant d’une idée simple un tantinet farfelue – en clair le genre d’idée qui saisit parfois les politiques au plus haut niveau – à nous livrer un véritable roman à tiroirs et à clefs, à lire, avec grand plaisir, mais surtout pas à la légère…

« L’obligation », Jean-Paul de Gaudemar, 356 pages, éditions de l’Harmattan, novembre 2023.