Total : actionnaires fossiles

par Gilles Bridier |  publié le 01/10/2023

Pas étonnant que le gouvernement souhaite encadrer plus strictement les rachats d’actions. Ces derniers sont en forte hausse…

Station-service Total Energies à Faches-Thumesnil près de Lille.- Photo Sameer Al-DOUMY / AFP

Les entreprises sont très friandes de ce mécanisme, qui ne vise qu’à redistribuer des bénéfices aux actionnaires sans créer de la richesse par des investissements. TotalEnergies vient ainsi d’annoncer qu’il portera à 9 milliards de dollars le montant total de ses rachats d’actions en 2023, contre 7 milliards en 2022. C’est plus que ne le prévoyaient les analystes financiers.

À quand la contribution exceptionnelle promise par Emmanuel Macron sur ces rachats au printemps dernier ?